Téléphonie

Android

Définition

OS pour matériels informatiques personnels tels que les smartphones, PDA et autres PMP.

Créé par la startup éponyme rachetée par Google en 2005, il est apparu au grand public avec les premiers téléphones HTC G1/Dream l'exploitant en 2008.

Les téléphones reposant sur Android sont parfois mentionnés comme androphones.

Epoque du terme

2005

androphone

En d'autres termes

Android Phone

Définition

Téléphone mobile dont le logiciel repose sur le système Android.

Epoque du terme

fin 00s

LTE

En d'autres termes

Long Term Evolution

Définition

Technologie de téléphonie 4G.

En concurrence avec Wimax, la LTE est une évolution de la 3G existante (voir 3GPP), qui existe en deux versions:

  • fréquentiel (FDD: frequency-division duplex)
  • temporel (TDD: time-division duplex)

Epoque du terme

09/2006

itinérance

Définition

Capacité des réseaux sans fil, qu'ils soient à base GSM et ses dérivés, ou Wi-Fi, à supporter des abonnés se déplaçant entre les cellules d'un réseau, y compris entre des réseaux interconnectés contrôlés par des opérateurs différents.

Le terme anglais, plus fréquemment employé, est roaming.

roaming

En d'autres termes

itinérance

Définition

Voir itinérance.

Flex

En d'autres termes

FLEXible wide-area synchronous protocol

Définition

Protocole de radiomessagerie de Motorola, créé pour succéder au protocole POCSAG avec une meilleur efficacité.

Epoque du terme

06/1993

Ermes

En d'autres termes

European Radio Message System

Définition

Protocole de radiomessagerie de l'ETSI.

radiomessagerie

Définition

Service d'envoi de messages courts alphanumériques par réseau radio monodirectionnel.

Comparer avec SMS. Voir pager.

Epoque du terme

1970

POCSAG

En d'autres termes

Post Office Code Standardisation Advisory Group

Définition

Protocole de radiomessagerie des postes anglaises, permettant la transmission de messages courts alphanumériques.

Voir pager.

pager

En d'autres termes

messageur

Définition

Récepteur de radiomessagerie.

Largement utilisé dans l'univers professionnel avant la généralisation des téléphones portables GSM et suivants, les messageurs permettaient de recevoir une information minimale.

Initialement, sur l'Eurosignal, selon le numéro de l'appelant, l'appareil bipait et allumait une diode parmi 4 disponibles sur le boîtier.

Principaux messageurs en France:

  • PTT (1973): Eurosignal / Biplus
  • PTT: Alpapage, puis Expresso et Tatoo: bips et messages courts alphanumériques, comparables à des SMS en plus réduit, protocole POCSAG
  • TDF-RS (1987): Operator devenu Alphapage RDS après la reprise du réseau par France Télécom en 1998. Comme Alphapage
  • Cegetel (?-1999): Tam-Tam, sous protocole Ermes
  • Bouygues Télécom (?-2005) : Kobby, sous protocole Ermes, puis Flex

Tatoo représentait une tentative de pénétration du marché grand public, avec des récepteurs à abonnement gratuit, financés par les appels. Le succès fut bref, limité par l'émergence du GSM.

Ces services sont aujourd'hui de nouveau limités aux applications professionnelles, du fait d'une couverture nationale de 100% et d'une meilleure adéquation au besoin des personnels soumis à astreinte que les téléphones mobiles.

Epoque du terme

1973

123456789suivant ›dernier »

Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Blog développeurs

Le mot du jour

DAT

Direct Access Transport

in | |

Association visant à standardiser l'API des bibliothèques VIPL, dite DAPL. Voir VIA, Infiniband. 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

OBI : OpenBuy Initiative  

Alertes CERTA