Stockage

LTO

En d'autres termes

Linear Tape Open

Définition

Dans les versions Ultrium, il s'agit d'une version standardisée du principe du DLT par HP, IBM et Seagate.

Les premiers lecteurs LTO Ultrium ont été mis sur le marché par IBM en Septembre 2000, avec des capacités de 100Go par cartouche et un débit de 15 Mo/s.

Variante Capacité Taux de transfert Mo/s Longueur Vitesse
défilement
Couleur Remarques
Native Compressée Natif Compr.
1 100 Go 200 Go 20 40 580 m (609 m) 2,7 à 5,4 m/s bleu Lancé en 2000. Licences disponibles dès 1998.
2 200 Go 400 Go 40 80 580 m (609 m) 3,75 à 7,5 m/s violet ("Rouge") Lancé en 2002. Licences disponibles en 04/02. 512 pistes.
3 400 Go 800 Go 80 160 680 m   jaune ("Or") Introduction des versions WORM. Lancé fin 2004. Licences disponibles en 07/04. 704 pistes.
4 800 Go 1.6 To 160 240 (320)     vert Introduction du chiffrement. Lancement Sony: Mai 2007.
Initialement prévu pour 2006. Licences disponibles 12/06. 896 pistes. Chiffrement AES-256.
5 1.6 To 3.2 To   360       Licences disponibles le 24/01/08.
6 3.2 To 6.4 To   540        

Une autre version est dite Accelis, et dérive du principe des lecteurs IBM Magstar. Toutefois, bien qu'elle ait été incluse dans les projets du consortium LTO à sa création en 1997, elle n'a jamais été finalisée au point de donner lieu à des licences et des produits concrets, le consortium LTO citant un manque d'intérêt en comparaison avec le format Ultrium.

Voir DLT, Magstar, SDLT.

Epoque du terme

fin 90s

AME

En d'autres termes

Advanced Metal Evaporated

Définition

Substrat haute densité par comparaison aux bandes traditionnelles, utilisé notamment par les AIT. Sur une épaisseur de 7 µm, il est composé de 5 couches:

  1. revêtement arrière (back coat)
  2. base
  3. couche magnétique. Dans les premières générations de bandes à métal évaporé, cette couche était un alliage ferro-nickel, mais dans les bandes AME, il s'agit de cobalt pur
  4. film de protection en DLC
  5. lubrifiant

Comparer avec MP++.

Epoque du terme

90s

RW

En d'autres termes

Read-Write

Définition

RO

En d'autres termes

Read Only

Définition

WORM

En d'autres termes

Write Once Read Many times

Définition

Tout support admettant un enregistrement unique et des lectures illimitées. Le CD-R est un exemple typique, mais ce n'est pas la seule technologie de ce type. Voir "AIT".

HSM

En d'autres termes

Hierarchical Storage Management

Définition

Hiérarchie de stockage constitué d'un ensemble de sous-systèmes allant du plus rapide, plus réduit, et plus cher au volume stocké, jusqu'au plus lent, plus vaste, et moins cher au volume stocké. Par exemple, des ordres de grandeur courants en 2000 sont:
Sous-systèmeDélai-typeCapacité-type
mémoire statiquex*1 nsx*1 ko
mémoire dynamiquex*10 nsx*1 Mo
SSDx*100 nsx*100 Mo
grappe disquex*1 msx*10 Go
jukebox optiquex*1 sx*100 Go
librairie de stockage robotiséex*10 sx*1 To
archives manuellesx*1 minillimitée

L'intérêt majeur du HSM est de permettre l'optimisation des temps de réponse pour un coût minimal lorsqu'une entreprise a besoin de disposer d'un vaste entrepôt de données dont toutes ne sont pas accédées avec la même fréquence. Ce dernier critère est essentiel qu'un HSM soit une solution efficace.

Voir librairie.

NAS

En d'autres termes

Network Attached Storage

Définition

Stockage sur réseau, par opposition à DAS.

Epoque du terme

mi-90s

DDS

En d'autres termes

Digital Data Storage

Définition

Utilisation des media DAT pour l'archivage et les sauvegardes. Il existe en 2008 6 formats DAT / DDS, et un septième est annoncé:

Format Longueur (m) Capacité (Go) Débit (compressé) Remarques
Natif Compressé
DDS 1 60 1.3 2.6   Le format compressé est dit DDS-DC
90 2 4
DDS 2 120 4 8   La cartouche DDS2 véritable est celle de 120m. Divers constructeurs ont toutefois commercialisé des lecteurs DDS 1 90m sous le libellé DDS 2 avant la standardisation de ce format
DDS 3 125 12 24   Introduction de PRML
DDS 4 150 20 40   Ce format est également appelé DAT 40, annonçant l'abandon progressif du terme DDS au profit de la marque DAT, plus répandue commercialement
DAT 72 170 36 72   lancé en mai 2003 par HP
DAT 160   80 160 24 Go/h Passage au format 8 mm, mais compatibilité des lecteurs avec les bandes DDS-4 et DAT 72. Lancé en 06/2007 par HP
DAT 320   160 320 86 Go/h annoncé le 15/07/2008 pour 2009 par HP et Sony

Les différences de capacité dans les premières version DDS correspondent aux noms de version sous lesquels les lecteurs ont été effectivement commercialisés, plutôt qu'aux définitions standardisées.

Comparer avec MD Data.

Epoque du terme

fin 80s

DAT

En d'autres termes

Digital Audio Tape

Définition

Cartouche audionumérique adaptée au stockage de données dans les formats DDS, de façon comparable à l'adaptation du Compact Disc au stockage de données aux formats CD-ROM.

Epoque du terme

1987

CD-ROM

En d'autres termes

Compact Disk Read Only Memory

Définition

Adaptation des supports CD audio au stockage de données. Voir CD-R, CD-RW, Red Book, CDXA.

Epoque du terme

1985

« premier‹ précédent141516171819202122

Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Blog développeurs

Le mot du jour

DAT

Direct Access Transport

in | |

Association visant à standardiser l'API des bibliothèques VIPL, dite DAPL. Voir VIA, Infiniband. 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

Bazaar-NG  

Alertes CERTA