fr

LCEN

En d'autres termes

Loi sur la Confiance dans l'Economie Numérique

Définition

Loi française n° 2004-575 du 21 juin 2004.

Mise en place pour encadrer le développement des activités en ligne sur Internet, la loi est caractéristique des textes des années 2000 en énonçant dans le premier alinéa de son article "La communication au public par voie électronique est libre", puis en détaillant sur le reste de l'article et des 57 autres en quoi elle ne l'est pas.

Lorsqu'elle était encore au stade de l'avant-projet, cette loi était connue sous l'intitulé "Loi sur l'économie numérique" (LEN), ou "Loi Fontaine" du nom de Nicole Fontaine, alors ministre déléguée à l'industrie, et promotrice de ce texte.

Voir DADVSI.

Epoque du terme

21/06/2004

LEN

En d'autres termes

Loi sur l'Economie Numérique

Définition

Voir LCEN, le titre officiel de la loi lors de sa publication.

Epoque du terme

11/2002-21/06/2004

webmestre

Définition

Administrateur de site WWW. Equivalent français relativement rare du terme anglais webmaster.

Hormis sur les sites personnels ou de petite taille, le webmestre est essentiellement un administrateur d'application, qui ne réalise pas le design visuel, l'ergonomie, ou le gros de la programmation du site.

Comme un administrateur système, il réalise en revanche usuellement la "glu" logique associée à un site: interfaçage aux autre applications, scripts de sauvegarde, etc.

webmaster

Définition

Voir webmestre.

datagramme

Définition

Bloc de données transmis sur un réseau, et ne constituant pas nécessairement à lui même un message complet. C'est la plus petite unité d'acheminement sur la couche 3 (Réseau) d'un protocole de réseau en mode non connecté, comme IP, OSI CLNS ou IPX.

Un datagramme peut être abandonné par le réseau en cours de transmission en cours de problème, et des datagrammes successifs échangés entre deux points du réseau peuvent être acheminés par des routes différentes et arriver dans le désordre. Le traitement du réordonnancement des datagrammes à l'arrivée et des éventuelles retransmissions est du ressort du protocole de couche OSI 4: Transport.

Par extension, on appelle également datagramme un protocole de couche 3 en mode non connecté, donc fonctionnant à base de datagrammes.

L'orthographe anglaise est datagram. Comparer avec trame.

latence

Définition

Délai s'écoulant entre l'envoi d'un signal par l'émetteur et son arrivée au récepteur.

Pour les applications interactives, la latence est un phénomène encore plus ennuyeux que l'insuffisance de débit utile, dans la mesure où toute opération faisant un ou plusieurs aller-retours nécessite au minimum deux fois la latence pour chaque aller-retour.

En outre, la latence étant imposée par la vitesse maximale de transmission du signal sur le réseau considéré, elle est toujours au minimum de l/v, où l est la distance séparant les deux extrémités de la communication, et v la vitesse de la lumière dans le milieu utilisé pour la transmission.

Application conceptuelle: la communication par faisceau optique terre-lune (384 400 km de distance moyenne) avec une vitesse de la lumière d'environ 299 800 km/s, implique une latence minimale de 384 400/299800 = 1,28s pour toute transmission.

Application pratique: sur une fibre optique d'indice 1,5 et de longueur maximale 6000 km (maximum pour une fibre G.655), la latence purement optique sera de 6000/(299800/1,5) = 30ms, à laquelle devront s'ajouter les latences liées aux circuits de traitement aux deux extrémités.

Voir 3-way handshake.

MCC

En d'autres termes

Modèle Conceptuel de la Communication

Définition

Dans la méthode Merise, modèle des flux d'information identifiés dans le système d'information à modéliser. Il est établi à partir de l'expression des besoins, et permet aux étapes suivantes l'élaboration des MCD et MCT.

On peut le rapprocher dans la modélisation UML du diagramme de collaboration.

MCD

En d'autres termes

Modèle Conceptuel des Données

Définition

Modélisation fonctionnelle d'une base de données.

Par opposition au MPD, elle ignore les artefacts d'implémentation (choix d'index, dénormalisations pour raisons de performance, etc), pour ne représenter que la vue utile de la base du point de vue des applications qui vont y accéder.

Dans la méthode Merise, le MCD est établi à partir de l'expression des besoins et du MCC.

MPD

En d'autres termes

Modèle Physique des Données

Définition

Modélisation de bas niveau d'une base de données, reprenant la description exacte du schéma de la base tel qu'implémenté, sans abstraction.

Dans une démarche Merise, le MPD est établi à partir du modèle logique, le MCD.

OEB

En d'autres termes

Office Européen des Brevets

Définition

Voir EPO.

« premier‹ précédent789101112131415suivant ›dernier »

Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Le mot du jour

FPS

Floating-Point Systems

in | |

Constructeur de supercalculateurs à base de transputers. Voir "transputer". 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

JMS : Java Messaging Service  

Alertes CERTA