tableur

tableur

Définition

Classe d'applications dans lesquelles l'objet de base est une grille dans laquelle il est possible de saisir des données ou des formules se référant à celles-ci. Le concept, introduit par Visicalc, a été par la suite considérablement étendu, et les tableurs sont les langages fonctionnels les plus répandus, mais n'attirant pas l'attention, du fait de leur cible de clientèle non informaticienne.

Les principaux tableurs ont été:

  • Visicalc - Le pionnier, sur Apple II
  • Microsoft Multiplan - tableur DOS partageant l'interface texte des applications Microsoft de l'époque. Des versions exotiques ont existé jusque sur MVS
  • Lotus 123 - tableur DOS qui a introduit les capacités graphiques
  • Borland Quattro, puis Quattro Pro - Tableur DOS compatible 123, source d'un procès-fleuve en contrefaçon d'interface utilisateur entre Lotus et Borland. Ce tableur poursuivra son l'histoire mouvementée en connaissant ensuite une version Windows, qui passera entre les mains de Wordperfect Corp., puis Novell, puis Corel. Le nom est évidemment une référence à Lotus 123 (un, deux, trois, quatre...)
  • BoeingCalc - tableur développé par Boeing. Il aurait été ultérieurement repris par C.A.
  • WingZ - Tableur graphique d'Informix, porté notamment sur OSF/1 et les autres plateformes Unix au début des années 90.
  • 20/20 - tableur Unix compatible 123
  • Microsoft Excel (1985) - tableur MacIntosh et par la suite Windows qui a fait date en réussissant à introduire une interface utilisateur totalement différente de celle des tableurs antérieurs, une plus grande facilité d'utilisation, et une quasi absence de bug perceptible au niveau utilisateur dans ses quatre premières versions
  • Lotus Improv - tableur développé pour les systèmes NeXT, et adapté ensuite. Marquant du fait d'une tentative d'évolution des tableurs vers une plus grande structuration des données et d'une véritable évolution fonctionnelle, Improv fut généralement admiré par les spécialistes, mais ne connut aucun succès commercial comparable à celui de 123 ou Excel.

L'échec commercial d'Improv peut être vu comme la raison principale pour laquelle l'évolution ultérieure des tableurs s'est faite dans la direction de la surcharge fonctionnelle (bloatware) plutôt que vers une rédéfinition du modèle fondamental du tableur à un stade évolutif supérieur

En 2002, le marché est écrasé par Excel, mais 123 et QuattroPro subsistent toujours, dans les suites bureautiques respectives de Lotus et Corel. La FSF a développé dès les années 90 un tableur Open Source dénommé Oleo. Un grand nombre d'autres tableurs ont existé, mais ont été moins marquants: Lotus Symphony (intégré), SpeedCalc, LWD Power, Twin, VP Planner, OpenAccess (intégré), Microsoft Works (intégré), Javelin, Psion Abacus (pour le Sinclair QL), Lucid, Uniplex (intégré), CalcStudio, Cliq (intégré), StarOffice (intégré), KSpread, ApplixWare (intégré), et des centaines (milliers ?) d'autres. Voir "langage fonctionnel", "Bricklin, Dan".

Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Le mot du jour

Rails

in | |

Voir Ruby. 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

.sb : Solomon Islands  

Alertes CERTA