Que faire quand une carte MGE Transverse refuse de se configurer ?

Les onduleurs MGE des séries Comet ou Galaxy desservant généralement un ensemble de matériels, par opposition aux onduleurs à vocation individuelle comme les Ellipse et autres Pulsar, ils sont typiquement équipés d'une carte réseau, notamment les cartes de la série Transverse sur Minislot.

Le problème constaté

Sur un site, le gestionnaire d'alertes Jéricho ne reçoit plus de traps de la carte Transverse SNMP. Test au ping: la carte ne répond pas. Redémarrage de la carte: pas mieux. Extraction de la carte (à chaud: c'est une fonctionnalité des cartes sur Minislot que d'être hot-plug) et réinsertion: toujours pas. Que se passe-t-il ?

A ce stade, on peut soupçonner la carte d'être en panne. Mais il faut tout de même tenter la reconfiguration pour s'en assurer: les voyants sur la carte sont pourtant normaux.

Reconfiguration

Le logiciel de configuration de ces cartes est le programme HWCONF.EXE, qui est une application basique en Java.

Suppression de la carte de la liste des cartes dans HWCONF, clic sur "Ajouter", et appui sur le bouton "Reset" de la carte, sans la retirer de l'onduleur.

A ce stade, habituellement, la carte envoie sa requête d'initialisation... et elle apparaît bien, sous la bonne adresse MAC, qui correspond au numéro de série pour les derniers chifres. HWCONF lui renvoie ses paramètres, et reste en attente. Au bout de 5 minutes (délai réglable dans HWCONF.INI), timeout et échec au ping.

Quid ? Le carte communique bien sur Ethernet, puisque la requête est bien parvenue à HWCONF, le PC portant HWCONF communique normalement. Que peut-il se passer ?

Diagnostic

Comme sur nombre de réseaux d'entreprise, ce site est pourvu d'un serveur DHCP. Et, à la différence de nombre d'autres sites, celui-ci utilise NetWare 6.5, et son serveur (DHCPSRVR.NLM) est particulièrement rapide à répondre.

De son côté, la carte envoie pour recevoir son adresse IP une requête BOOTP. Or, DHCP est (pour simplifier) une extension de BOOTP, et le serveur DHCP de NetWare gère les deux protocoles en un.

L'écran de contrôle du serveur DHCP montre que celui-ci a bien reçu la requête BOOTP, et lui a répondu par une allocation d'adresse, faute d'avoir plus d'élément à lui communiquer, comme une image de boot.

HWCONF a aussi renvoyé une adresse, mais fonctionnant sur un PC d'administration sous Windows/XP, n'a pas pu réagir aussi vite qu'un serveur aussi optimisé que Netware, et la carte adopte donc en pareil cas la première adresse qui lui est retournée, donc celle fournie par le serveur Netware.

Solution

De là, la solution est simple: HWCONF dispose d'une fonction d'ajout manuel. Il suffit de l'utiliser, en utilisant comme adresse de la carte non l'adresse souhaitée, mais celle allouée par le serveur DHCP de production.

A ce point, HWCONF se connecte, envoie l'adresse sur IP, et reconfigurer immédiatement la carte, sans broadcast. Un redémarrage de la carte, et la nouvelle adresse choisie dans HWCONF est active. L'administration avec les outils graphiques de MGE fonctionne de nouveau, de même que la remontée dans Jéricho.

Et si ç'avait été une panne ?

La panne aurait pu être matérielle, et les cartes Transverse SNMP ne sont plus fabriquées aujourd'hui. Il n'est pas pour autant nécessaire de renoncer à la protection de l'onduleur; plusieurs modèles de cartes actuelles sont compatibles Minislot, et une simple modification des logiciels utilisés, pour passer par exemple à la carte XML ou SNMP/Web, permet d'intégrer le shutdown réseau en environnement multiplateformes Windows, Mac, Linux et Netware.


Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Blog développeurs

Le mot du jour

ROPE

Remote Object Proxy Engine

in | |

Composant de l'offre SOAP de MIcrosoft. Voir "SOAP". 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

plan de secours  

Alertes CERTA